La maison de Robert Jarry, à Pougne-Hérisson

C’est au cœur du "jardin des histoires du monde", ancrée dans la mythologie de Pougne Hérisson, nombril du monde que se trouve la maison de Robert Jarry.

Robert Jarry fut le forgeron de Pougne-Hérisson. Mort en 1976, il passa une grande partie de sa vie à mettre au point différents systèmes mécaniques destinés à réactiver certaines histoires pétrifiées. Il fut initié à ces travaux de recherche ombilicologique par John Barney Ferguson, anthropologue américain parachuté par erreur sur Pougne-Hérisson durant la seconde guerre mondiale. Après la libération, John Barney fut l’auteur d’une thèse démontrant la richesse mythologique de la pierre de Gatîne et par ses travaux, mit en évidence le phénomène de la transformation des histoires en cailloux.

JPEG - 28.7 ko
La machine à faire revenir les histoires

Grâce aux membres du conservatoire des curiosités, la maison et le jardin de Robert Jarry ont pu être restaurés. On peut aujourd’hui y découvrir tous les éléments de l’intimité et de la vie sociale de Robert Jarry dans ses moindres détails :

- Son habitation : un petit lieu de vie dérisoire avec son lit mobile, son placard à vêtements, son horloge à bouteilles, et son alambic artisanal.
- La machine à faire revenir les histoires : un monument mécanique « à la Tinguely », d’une hauteur de 5m et d’une envergure de 6m. Elle va puiser dans le sous-sol le précieux minerai de contes et le tarabuste à sa façon avant de tenter d’en dégager le pollen d’histoires nécessaire à la fécondation des légendes…
- Sa boutique : c’est là qu’il rangeait ses factures, classait ses cailloux et ses paquets de tabac, suspendait les multiples pièces détachées qui permettaient de dépanner les gens de passage.
- Son atelier de bricolage et son laboratoire : on y trouve ratelier à outils, meuble à barbouille , tiroirs à quincaille, séchoir à volant, plongeur à cailloux et salle de bain à filtre granitique… Dans son jardin trônent un arbre métallique plus haut que nature et une tonnelle en peau de Renault 12. Des visages en cailloux regardent passer les gens, de vieilles machines agricoles s’adressent aux éléments, et quelques jouets métalliques dangereux attendent dans les clapiers des "morveux" l’arrivée des drôles…

JPEG - 37.2 ko
Le jardin

La maison et le jardin de Robert Jarry sont accessibles au public depuis l’ouverture officielle du "Jardin des histoires de monde de Pougne Hérisson" chaque année entre mars et octobre.


PS

Voir aussi le site du Nombril du Monde

SPIP | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Haut de page