UN ARTICLE DE LA NOUVELLE RÉPUBLIQUE

vendredi 6 février 2015

THÉÂTRE À DOMICILE

Dimanche 31 décembre, sous la houlette des “ 3T ”, la compagnie Opus s’est produite non pas dans un théâtre mais… dans la véranda de Louise Faulcon  !

Artiste associé aux « 3T », en charge de la programmation culturelle de la ville, la compagnie niortaise Opus s’est une nouvelle fois produite dimanche. Mais, exceptionnellement, pas dans un théâtre, dans la véranda de Louise Faulcon  !

Pour la première fois, cette année, les « 3T » proposent du théâtre à domicile. Un concept qui a aussitôt séduit cette alerte retraitée châtelleraudaise. « C’est vraiment quelque chose d’intéressant, qu’on ne peut pas imaginer en temps normal. Et puis, je connaissais la compagnie Opus. Ses comédiens m’avaient beaucoup plu, j’avais eu de bonnes relations avec eux. Je me suis aussi dit que ça pouvait être intéressant de rencontrer en même temps d’autres gens dans une situation un peu différente. »

Et, des gens, il y en avait. Une trentaine, au total, invités ou pas par la maîtresse des lieux. Certains étaient même venus de loin, à l’image d’un couple de Tours, là « par curiosité ».

" Dédramatiser l’art dramatique "

Une fois installés, Pascal Rome, responsable de la compagnie, et Chantal Joblon leur ont joué « L’excursion », une comédie écrite il y a trois ans qui raconte l’histoire de « deux pensionnaires de maison de retraite qui sont invités chez un habitant et qui vont profiter d’un moment de convivialité pour raconter leurs péripéties, raconter d’où ils viennent en faisant une espèce de soirée participative ». Une soirée tellement participative que les spectateurs ont été invités à participer à un loto. Avec la télé qui continuait à tourner juste à côté dans la cuisine, on en aurait presque oublié qu’on était au spectacle…

Mais c’était justement le but. Pour Jérôme Montchal, directeur des « 3T », le théâtre à domicile est « un excellent moyen de dédramatiser l’art dramatique, de montrer aux gens qui n’osent pas aller dans une salle, qui ont peur de s’ennuyer, que le théâtre n’est pas élitiste, que la culture est accessible à tout le monde et que ce n’est pas ennuyeux ». Sans compter qu’« on boit un coup avant et après » !

En tout, trois représentations de ce type ont été données. Prêt à accueillir la prochaine  ?

LA VIDEO D’ALAIN GRIMPERELLE ICI :


SPIP | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Haut de page